DañsFabrik, ou dix années pour sentir le cœur vibrant de l’Époque*

Ce festival, dixième édition, n’est pas tout à fait ce que nous avions imaginé. Mais au fond, rien de ce que nous vivons et avons vécu ces derniers mois n’était très imaginable. Nous vivons une période qui défie les lois de la perspective et du sens commun.
Alors, et pour fêter dignement une décennie de fabuleuse effervescence chorégraphique, nous avons composé une édition qui serait celle de notre époque… fragile mais combative, militante et expérimentale, et plus que jamais inclusive et fraternelle.
Après ces dix éditions de DañsFabrik, nous revivons les actes curatoriaux de ces artistes que nous avions invités à présenter la scène chorégraphique de leur région d’origine. Marcela Santander Corvalán et son Chili maternel, Yalda Younes et l’émergence artistique libanaise, la scène grecque, brésilienne, portugaise, et d’autres encore. Des rencontres passionnantes. Une génération entière, ayant traversée les formations les plus exigeantes, marquée à la fois par une immense virtuosité et une remarquable acuité intellectuelle. Une génération qui salue, célèbre et collabore avec les maîtres qui l’ont précédée. Une génération résolument internationale et se réjouissant de partager à Brest leur magnifique identité plurielle, leurs questionnements géopolitiques, leur rage aussi parfois.
Tou.te.s sont venu.e.s à DañsFabrik ces dix dernières années. Les maîtres, les disciples, et même les disciples des disciples. Les créateurs, les créatrices, les interprètes, et même les interprètes-créateurs. Que, dans leur diversité radieuse, tou.te.s soient remercié.e.s à l’infini d’avoir bâti l’histoire de ce bien beau festival.

* Époque : titre de la pièce de Marcela Santander Corvalán et Volmir Cordeiro, créée lors de l’édition 2015 du festival, et reprise en version cabaret au Vauban lors de l’édition 2019.