Afficher le Programme au jour le jour

sam 17 mars (11h11), sam 17 mars (15h15)

Nous sommes

CIE JEANNE SIMONE

France

EN PARTENARIAT AVEC LE FOURNEAU

Portraits chorégraphiques et sonores dans l’espace public
Entrer en intimité avec huit hommes et femmes, comme nous tous singuliers. Chuchotements de soi, cris de la danse, le groupe essaime des bulles d’authenticité à travers les espaces normés de nos urbanités.
Ralentir la marche du flux, déciller nos regards pour se laisser toucher par ce qui donne style à un espace public : les humains qui lui donnent vie. Jeanne Simone prend la parole, par le corps, par les mots, par le son, pour tisser un rapport sensible au lieu et aux êtres, pour raconter, susurrer et mettre en partage la puissante fragilité de nos présences au monde.

LAURE TERRIER (France)
Créée en 2004 par Laure Terrier, interprète d’Odile Duboc, Laure Bonicel ou Nathalie Pernette, la compagnie Jeanne Simone explore une dramaturgie des corps, une écriture chorégraphique et sonore, en relation aux espaces, aux lieux et à leurs usages. Décaler nos points de vue et nos relations aux environnements qui nous façonnent et traverser d’intime l’espace public : les créations de Jeanne Simone questionnent la fragilité, l’appétit, l’éclat de l’être dans ses espaces quotidiens. Avec les danseurs autant qu’avec les comédiens et musiciens, nous travaillons à rendre quotidienne la performance physique et à révéler le potentiel poétique des défauts, des irrégularités de chaque corps en jeu. Notre rapport à l’espace (public) repose sur une grammaire des perceptions, notre vocabulaire sur l’affutage des différents systèmes du corps (avec le Body Mind Centering comme matériel de base). Les moments chorégraphiés sont des structures précises, qui laissent l’interprète à l’écoute du moment, de l’accident, de la rencontre avec l’extérieur. La compagnie a signé depuis 2004 huit créations dont Le Goudron n’est pas meuble – prix SACD Arts de la rue 2009, Carnets de chantier (poétique du BTP) et le récent Gommette – un solo pour une cantine et ses petits. Nous Sommes – portraits chorégraphiques et sonores dans l’espace public est créé le 6 juin 2015 au Festival Furies / Châlons-en-Champagne. La compagnie travaille actuellement à sa prochaine création, Sensibles quartiers et à un projet au long cours, Graine de culture avec des lycées agricoles d’Aquitaine.

infos pratiques

RENDEZ-VOUS : SQUARE MATHON, haut de Siam

1h10
Gratuit

video

distribution

Mise en scène et chorégraphie Laure Terrier et Mathias Forge
Ecrit avec la complicité des artistes interprètes Laetitia Andrieu, Mathias Forge, Guillaume Grisel, Céline Kerrec, Nicolas Lanier, Camille Perrin, Anne-Laure Pigache et Miles Siefridt
Regard extérieur sur la dramaturgie et l’espace Cyril Jaubert (Opéra Pagaï)

Production Jeanne Simone
Coproductions et accueil en résidence OARA (Office Artistique de la Région Aquitaine) Pronomade(s) en Haute-Garonne, Centre National des Arts de la Rue, Encausse-Les-Thermes, La Paperie, Centre National des Arts de la Rue, Saint-Barthélemy-d’Anjou, L’abattoir, Centre National des Arts de la Rue, Pôle Arts de la Rue de Chalon-sur-Saône, L’Odyssée, Scène conventionnée de Périgueux, Institut national des Arts du Mime et du Geste, Le Carré – Les Colonnes, Scène conventionnée de Blanquefort - St-Médard-en-Jalles, 2R2C, Coopérative De Rue De Cirque, Scène conventionnée pour les arts de la rue et du cirque pour l’accompagnement de la création, Paris, Le Liburnia, théâtre de Libourne, Ville de Bordeaux, Ville de Mérignac, Hameka, Communauté de communes Errobi, Itxassou, Entre-Sort de Furies, Châlons-en-Champagne, Ramdam, Sainte-Foy-Lès-Lyon
Soutien au projet de création DGCA (Direction Générale de la Création Artistique), DRAC Aquitaine (Direction Régionale des Affaires Culturelles), Opéra Pagaï, SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) avec les dispositifs « Ecrire pour la rue » en 2013 et « Auteurs d’espace » en 2015, ADAMI (société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle des artistes-interprètes)