Afficher le Programme au jour le jour

mer 1er mars (20h30)

Jours étranges

DOMINIQUE BAGOUET, CATHERINE LEGRAND
France

Un spectacle du 40ème anniversaire du Centre Pompidou

Catherine Legrand, accompagnée de six femmes, revisite la pièce majeure de Dominique Bagouet, Jours étranges. Sur cinq chansons de l’album Strange days des Doors, les danseuses incarnent la turbulence, l’exaltation, la révolte, la fragilité. Un hymne sensuel, nostalgique et incandescent à la jeunesse qui résiste à l’épreuve du temps, plus de vingt-cinq ans après sa création.
En 1967, Maria, une jeune américaine élève comme moi au Centre International de Danse de Rosella Hightower, ramenait dans ses bagages de vacances familiales le tout nouveau et deuxième album d’un groupe alors presque inconnu en France, “The Doors”.
Je me souviens de ces soirées à tendance “ beatnik ” bercées par la voix chaude de Jim Morrison, le climat de ces “ Strange days ” correspondait parfaitement au désarroi de notre adolescence qui cherchait alors, dans ce qui est devenu une sorte de mythologie, ses propres valeurs et vivait aussi d’obscurs désirs mal définis de révolte contre les normes et les codes établis.
En réécoutant ce disque il y a quelques mois, je me suis senti prêt à affronter cette page de mon passé ; peut-être parce qu’elle est devenue déjà un peu floue et qu’ainsi cette musique, pour laquelle finalement je n’ai que peu d’opinions sinon qu’affectivement elle me bouleverse à chaque fois, me permet de renouer avec un état qui n’est pas si éloigné de celui d’aujourd’hui où la remise en question, la quête d’aventures, se heurtent encore à de nouvelles conventions, des systèmes qui redeviennent pesants et qu’il semble urgent de secouer.
Alors avec cette pièce, disons qu’on essaie donc de commencer à “ secouer ”.
Dominique Bagouet (programme de la Compagnie Bagouet, Juillet 1990)

CATHERINE LEGRAND (France)
En février 1982, lors d’une audition, elle rencontre Dominique Bagouet, rejoint sa compagnie dont elle est l’une des interprètes emblématiques jusqu’au début des années 1990. Elle prend également part à la création des Carnets Bagouet et participe à ce titre à la transmission du Saut de l’ange, des Petites pièces de Berlin, de Jours étranges et collabore au projet Matière Première. Elle poursuit son parcours d’interprète auprès de Hervé Robbe, Olivia Grandville et, plus récemment, Alain Michard, Emmanuelle Huynh ou bien encore Boris Charmatz. Elle collabore notamment avec ce dernier à Con forts fleuve et Levée des conflits. Elle travaille également à plusieurs reprises avec Dominique Jégou, notamment pour Làicilà, Un si petit espace au creux du temps, Cubing Bis et dernièrement pour Accumulation 2. En 2013, au Quartz, elle reprend Jours étranges avec Anne-Karine Lescop pour des danseurs adolescents.
Elle enseigne ponctuellement dans des écoles de danses, au CNDC d’Angers, à l’école du Ballet de Marseille, dans les conservatoires de Rennes, à La Rochelle, au CNSM de Paris et de Lyon, ainsi qu’auprès de la compagnie DCA / Philippe Decouflé.
En collaboration avec le metteur en scène Pierre Lamandé ou l’écrivaine Nathalie Burel, elle propose des sessions d’ateliers de création pour des groupes de personnes en difficultés sociales et des patients en hôpital de jour.

Entretien avec l’interpète Lucie Collardeau

Entretien avec l’interpète Elise Ladoué

infos pratiques

Le Quartz, Grand Théâtre
50 min
Plein Tarif 24€ / Carte Quartz 18€ / Abonné 16€ / Carte Quartz+/Abonné+ 12€ ou PASS

video

distribution

Création 2016
Chorégraphie : Dominique Bagouet (1990)
Direction artistique : Catherine Legrand
Interprètes : Magali Caillet, Lucie Collardeau, Katja Fleig, Elise Ladoué, Pénélope Parrau, Annabelle Pulcini
Musique : The Doors : extraits de l’album Strange Days
Environnement musical : Thomas Poli
Scénographie : Laurent Gachet, adaptée par Vincent Gadras
Costumes : Laure Fonvieille
Lumières : Didier Martin
Administration : Anne Abeille
Photographe : Caroline Ablain

Production : Bonlieu Scène nationale Annecy
Co-production : Le Théâtre, Scène nationale de Mâcon-Val de Saône, Théâtre National de Bretagne ; Le Triangle, cité de la danse/Rennes
Avec le soutien de : Adami ; Famille Bagouet ; Collectif Danse Rennes Métropole pour le prêt de studio
Remerciements : Le Musée de la Danse pour le prêt de studio

Tournée  :
12 janvier 2017 > La Halle aux Grains / Blois
21 janvier 2017 > Théâtre de l’Olivier / Istres
du 26 au 28 janvier 2017 > Bonlieu, Scène nationale / Annecy