Afficher le Programme au jour le jour

ven 3 mars (19h30), sam 4 mars (16h30)

Collection Délirer l’anatomie

ANA RITA TEODORO
Portugal

PREMIÈRE FRANÇAISE

« Ce sont des hommages dansants accompagnés de partitions- poèmes aux orifices du corps. Ces hommages sont des secrets à dévoiler, enfouis dans le potentiel de notre constitution physique. À partir des études d’anatomie, de l’observation et de l’expérience je cherche à entendre les rêves d’anatomie. Aller vers la spécificité du corps sans s’y laisser piéger et ainsi Délirer un Corps, Délirer une Anatomie. À travers la capacité de lier, je construis un imaginaire, je chorégraphie des jardins de sensations.
De la Collection Délirer l’Anatomie font partie Orifice Paradis, un hommage à la bouche (et son orifice complémentaire, le vagin) et Rêve d’Intestin, un hommage à l’intestin (et son orifice complémentaire, l’anus). Je cherche à continuer la collection avec un hommage au genou et un hommage à l’oreille, des nouvelles créations prévues pour 2017. »
Ana Rita Teodoro

Rêve d’Intestin

Tout est marron et il n’y a pas d’odeur particulière dans l’air. Manipulation de sacs en papier illustrant les rêves de l’intestin – être un organe sexuel, être un architecte, être une montagne. Un corps qui s’étend à ses propres excréments, il est ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas. Hommage à l’Intestin, le lavoir du tissu du dehors.

Orifice Paradis
Je choisis la bouche comme point de départ. Je sens l’espace vide à l’intérieur de la bouche. La langue est un peu élevée, elle touche légèrement le palais mou et refuse de se reposer sur le plancher de la bouche.
L’air froid pénètre dans la bouche chaude. Lorsqu’on mord, ferme-t-on les yeux ?
Faire un paradis présent, pas quelque chose à venir. Multi-bouches, un corps qui parle par tous les côtés, un corps qui mange de tous côtés. Hommage à la bouche, le paradis qui vient au galop.

ANA RITA TEODORO (Portugal)
Ana Rita Teodoro obtient un Master en Danse, Création et Performance du CNDC d’Angers et de l’Université Paris VIII, où elle mène un projet de recherche intitulé Délirer l’Anatomie. Elle étudie le corps à travers l’anatomie, la paléontologie et la philosophie avec Sophia Neuparth au Centre En Mouvement et à travers le Qi Qong à l’École de Médecine Traditionnelle Chinoise de Lisbonne.
Chorégraphe, elle signe les pièces Me/Te, Orifice Paradis, Rêve d’intestin, Assombro (Fantôme Méchant) et collabore sur divers projets avec des artistes tels que Marcia Lança, Laurent Pichaud ou encore João dos Santos Martins et Marcela Santander Corvalán.
Elle a récemment reçu une bourse de « Perfectionnement Artistique » de la Fondation Calouste Gulbenkian pour étudier avec Yoshito Ohno.
En 2016, elle reçoit l’Aide à la recherche et au patrimoine en danse du CND de Pantin pour développer sa recherche sur le Butô.
Au Quartz, elle participe à Aube, Zénith et Crépuscule, création d’Olivier Martin-Salvan, Erwan Keravec et Marcela Santander- Corvalán, artistes-interprètes associés au Quartz.

Pour aller plus loin  :
Ana Rita Teodoro sera en résidence de décembre 2016 à janvier 2017 au Portugal puis du 31 janvier au 17 février au CND de Pantin pour sa nouvelle création Délirer l’anatomie, hommage au genou et Hommage à l’oreille (titre provisoire).
Création prévue en juin 2017 au CND de Pantin lors du festival Camping.

infos pratiques

LE Quartz, Méridienne
1h
8€ ou PASS

distribution

Création 2016
Conception et chorégraphie : Ana Rita Teodoro
Interprétation : Ana Rita Teodoro et Katerina Andreou
Design lumière : José Alvaro Correia
Costumes : Isabel Tomás (amores de Tóquio)

Production  : CNDC Angers, (dans le cadre du Master Essai de l’École Supérieure du CNDC) Résidences : La Métive (Creuse, FR), Centre National de Danse, Pantin (FR), Espaço do Tempo Montemor-o-novo (PT) et Companhia Olga Roriz (PT)

Tournée :
23 juin 2017 > Teatro Sá da Bandeira, Santarém, Portugal