Afficher le Programme au jour le jour

sam 4 mars (18h00)

An evening with Judy

RAIMUND HOGHE
Allemagne

EN PARTENARIAT AVEC LE MAC ORLAN

À PARTIR DE 16 ANS

An Evening with Judy complète la série de portraits consacrés à des chanteurs atypiques. Après le ténor Joseph Schmidt et la diva Maria Callas, c’est à une star hollywoodienne, l’actrice et chanteuse Judy Garland, que Raimund Hoghe rend hommage.
Dans An Evening with Judy, Raimund Hoghe incarne une "étoile" au visage et au corps parfait. Le danseur révèle les failles de la femme derrière l’éternel sourire du mythe et trace un périple intime à travers la vie de Judy, depuis ses premiers pas d’enfant- star jusqu’à sa mort d’une overdose de médicaments.
Révélée par le rôle de Dorothy dans Le Magicien d’Oz, Judy Garland était faite de plus d’ombres que ses personnages de comédies musicales peuvent le laisser croire. En témoigne, entre autres, son incroyable performance d’actrice dans le film en noir et blanc Jugement à Nuremberg. Son rôle dans ce film est également en relation avec le premier solo de Raimund Hoghe Meinwärts (1994), dans lequel il abordait l’histoire du ténor juif Joseph Schmidt, qui fut poursuivi par les nazis et mourut dans un camp d’internement en Suisse en 1942.

RAIMUND HOGHE (Allemagne)
Raimund Hoghe commence sa carrière en écrivant pour l’hebdomadaire allemand Die Zeit des portraits de petites gens et de célébrités, rassemblés par la suite dans plusieurs livres. De 1980 à 1990, il est le dramaturge de Pina Bausch au Tanztheater Wuppertal, ce qui a donné matière à la publication de Histoires de théâtre dansé. Depuis 1989, il écrit ses propres pièces de théâtre. L’année 1992 marque le début de sa collaboration avec Luca Giacomo Schulte, son collaborateur artistique. En 1994, il monte son premier solo Meinwärts qui forme avec Chambre séparée (1997) et Another Dream (2000) une trilogie sur le XXe siècle. Parallèlement à son parcours théâtral, Hoghe travaille régulièrement pour la télévision. En 1997, pour le compte de la WDR, il met en scène Der Buckel, un autoportrait de soixante minutes.
Il reçoit le Eutscher Produzentenpreis für Choreografie en 2001, le Prix de la critique française en 2006 pour son spectacle Swan Lake, 4 Acts dans la catégorie du meilleur spectacle étranger. Les critiques du magazine Ballet-tanz le consacrent Meilleur danseur de l’année en 2008.
Au Quartz, il présente Sarah, Vincent et moi en 2002, Boléro Variations en 2009, Lettere amorose en 2004, Jeter son corps dans la bataille et Swan Lake, 4 Acts en 2005, et y crée Je me souviens en 2009 pour le festival Antipodes.

infos pratiques

Mac Orlan
1h40
de 5€ à 8 € ou PASS

video

distribution

Création 2013

Conception, chorégraphie, danse et scénographie Raimund Hoghe

Collaboration artistique Luca Giacomo Schulte

Invités Takashi Ueno, Luca Giacomo Schulte

Lumière Raimund Hoghe, Amaury Seval

Administration, production Mathieu Hillereau / Les Indépendances

Production Raimund Hoghe & Schulte GbR (Düsseldorf) / Cie VENTO (Paris)

Coproduction Théâtre Garonne Toulouse, Theater im Pumpenhaus Münster, tanzhaus nrw Düsseldorf

Avec le soutien de Ministerium für Familie, Kinder, Jugend, Kultur und Sport des Landes Nordrehein-Westfalen, Kulturamt der Landeshauptstadt Düsseldorf et La Ménagerie de Verre (Paris) dans le cadre de Studiolab.

Remerciements particuliers à agnès b. (Paris)